Quel ravitaillement pour un 70.3 ?

Dans cet article j’ai décidé de vous faire part de mon expérience personnelle qui est le plus objectif et important selon moi par rapport à la théorie.

 

Dimanche 18 novembre 2018 dernier je participais au 70.3 de Xiamen en Chine et cela dans le but de me qualifier pour kona. Et oui en Chine il est possible de se qualifier pour kona sur un 70.3 si tu arrives premièr (e) de ta catégorie d’âge (bon à savoir).

Ce fut un réel succès pour moi en terminant en 4h35 et donc première dame après les professionnelles avec le deuxième temps en course à pied chez les femmes pro confondues.

En bref un confort total au niveau digestif sans crampe intestinale ni remontée acide, reflux ou vomissement… Tout ce que vous pouvez imaginer ou éventuellement déjà avoir vécu .
Ici au niveau du ravitaillement encore une fois maurten l’a remporté.

Ma stratégie ?

Prévoir deux bidons de maurten 320 dilués dans de l’eau (500 a 750 ml selon poids, température extérieure et durée) à cela ajouter une pastille d’électrolytes pour le petit goût agréable et l’apport en sel qui est ultra important afin d’ éviter la déshydratation par hyponatremie.

Ceux ci devront être consommés durant le vélo par petites gorgées chaque 10 minutes.
Dans mon cas, même si j’avais prévu de quoi grignoter du solide, je n’en ai pas eu besoin car je m’étais bien alimentée les jours précédents.
Complétez le tout avec un gel maurten à la sortie de l’eau en démarrant le vélo, un gel 20 minutes avant le début de la cap à la fin du velo et un gel chaque 30-40 minutes avec de l’eau durant la course a pied, la boucle des 70.3 est terminée dans le confort digestif total sans perte d’énergie.

Pour résumer, vous devrez prévoir pour le vélo…

En vente chez Urban Tri Sports

– 2 sachets maurten 320

– 2 gels maurten

En vente chez Urban Tri Sports

– Solides (pâtes de fruits, barre du commerce, banane …) selon besoin, durée, tolérances et préférences.

Pour la course à pied…

– Un gel maurten par tranche de 30-40 minutes.

Évidemment cette expérience est à adapter de manière personnelle et surtout à tester aux entraînements.
L’apport de solide peut être envisagé également selon vos tolérances, préférences et la durée que vous comptez réaliser, mais sachez que les deux jours précédents sont les plus importants pour recharger les réserves en glycogène et cela ne sert à rien de se gaver le jour J afin de limiter les inconforts digestifs.

Besoin d’aide dans votre planification alimentaire lors de votre épreuve sportive?

N’hésitez pas faire appelle à mes services 😉

Mathilde@justdoeat.be

0032(0)499 23 33 70

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s